Les Viaducs

Le profil accidenté de la ligne a impliqué d'importants travaux de terrassement et surtout la construction de nombreux et imposants ouvrages d'art parmi lesquels notre beau viaduc de la Bouble plus souvent nommé "Grand Pont" et celui du Bélon, tous deux sur la commune de Louroux de Bouble. 
La déclaration d'utilité publique est du 14 juin 1861 et la ligne a été concédée à la compagnie Paris-Orléans en 1863. 
Les ouvrages de la section Gannat - Commentry sont les premières constructions métalliques réalisées par Félix Moreaux, sur les plans de Nördling, ingénieur en chef de la Compagnie. 
Le test de ces viaducs a eu lieu le 28 novembre 1870 grâce à un train formé par 2 machines pesant chacune 65 tonnes et 6 wagons pesant au total 89 tonnes. La conclusion a été que les trains pouvaient circuler sans inconvénient à la vitesse de 40 km/h sur les deux viaducs.

 

 

Viaduc de la Bouble 

Comme son nom l'indique il franchit la rivière du même nom. Il est situé sur les communes d'Echassière et de Louroux-de Bouble.
En partant de Lapeyrouse, on rencontre d'abord le grand viaduc de la Bouble haut de 66 m et un tunnel de 200 m de longueur. 
Le grand pont est l'ouvrage le plus important de la ligne : la partie centrale, de 300 m de long, est composée de 6 travées métalliques alors que la culée du côté Commentry est composée de 7 travées en maçonnerie, un viaduc à elle seule.

 

 

     Viaduc du Bélon

Entre Louroux et Bellenaves, on franchit la vallée du Bélon au moyen d'un viaduc de 48 m de hauteur et 231 m de long avec 3 travées métalliques et 7 maçonnées.
Viaduc de la Perrières