La forêt de Tronçais " merveille du Bourbonnais "

" Sur tout le reste de la planète, savoir différencier un chêne rouvre sessile d'un chêne pédonculé n'est pas vital mais ici, à Tronçais, c'est cela qu'il faut reconnaître et savoir si l'on veut tirer quelque profit de ce séjour au pays des chênes. " Jacques Lacarrière.

S'étendant sur plus de 10 500ha, elle est traversée d'est en ouest par la D 978A et se situe à 30 km au nord de Montluçon.

Après avoir été administrée par les ducs de Bourbon, elle fut confisquée en 1527 avec d'autres terres du connétable et remise à la Couronne. Elle appartient depuis à l'Etat. Mal surveillée, laissée à l'abandon, elle subit un lente dégradation. Puis, pour répondre aux besoins de bois de marine, Colbert en organise l'exploitation, fait protéger et réensemencer la forêt royale en chênes.

La forêt de Tronçais est partagée en séries, elles-mêmes divisées en parcelles et est composée de 70% de chênes, 20% de hêtres et des pins sylvestres. L'objet premier de cette exploitation est la production de bois d'oeuvre de haute qualité mais de bois de charpente ou bois de feu, de merrains servant à la fabrication des tonneaux appréciés pour la maturation du cognac et des bordeaux.

Office du tourisme Aumance-Tronçais

03350 Cérilly

04 70 67 55 89 www.pays-de-tronçais

 

 

Aux alentours, Ainay-le-Château, une des place forte du Bourbonnais